Dormillouse

Petit village en altitude et hors du temps. Accessible à pied.

 

Carte utilisée : IGN Top 25 n° 3437 ET.

Dénivelée :  m durée :  3 heures de montée pour atteindre le lac Faravel le 2ème lac n'est pas très loin.

 

Une ancienne maxime locale dit :

" Dormillouse ! Dix mois d'hiver, deux mois d'enfer."

  3 hameaux forment le village de Dormillouse échelonnés entre 1700 et 1850 m.

On y monte à pied, il faut 45 mn pour atteindre le premier hameau. Prévoir les chaussures et éviter les tongs. De belles cascades vont agrémenter la promenade.

Alors on se lance ???

En montant vers le village

Un peu d'histoire

La vallée de Freissinières est l'une des vallées alpines qui a servi de refuge aux vaudois.

Les vaudois doivent leur nom à Pierre Valdo, riche marchand de Lyon, qui abandonna ses biens pour aller prêcher la pauvreté. Ils reprochaient au clergé ses immenses richesses et demandaient la traduction en langue vulgaire des Ecritures, afin que chacun puisse interpréter et prêcher les évangiles. Considérés comme des hérétiques au XIIè siècle, ils ont été excommuniés, persécutés. Sous François 1er (1494-1547) les vaudois de Provence ont été condamnés à mort par le parlement d'Aix. Les bourgs de Cabrières et Merindol furent brûlés et leurs habitants massacrés.

Leurs doctrines se répandirent dans le sud-est de la France et dans toute l'Italie. Ils se fondirent dans la Réforme et furent considérés comme des précurseurs.

Plus tard ces même vallées alpines accueillirent des protestants.

Aujourd'hui il existe encore des vaudois (barbets) dans les Alpes du Piemont.

Sur la route des lacs

Le glacier s'est retiré mais il a laissé des traces de son passage

En route vers le Lac Faravel

En chemin on peut observer le traquet motteux

Continuons vers le lac Palluel